Paris / Meudon

Été 2014 : Où voir Rodin ?

Actualité du 19 août 2014

 
Si le musée Rodin est évidemment le lieu privilégié pour observer les œuvres d’Auguste Rodin, l’artiste est également présent dans plusieurs expositions cet été, qu’elles soient thématiques ou dédiées au sculpteur. Petit tour d’horizon.

 

Rodin et le sexe féminin

À Ornans, le musée Courbet propose une exposition autour du sexe féminin intitulée : Cet obscur objet de désirs, autour de L’Origine du monde. Prenant pour point de départ l’œuvre inclassable de Gustave Courbet, l’exposition interroge la représentation du sexe féminin, le désir, la sensualité qu’il provoque. Rodin, amoureux des femmes, a maintes fois représenté leur sexe, dans des œuvres pleines d’un érotisme joyeux. Le visiteur pourra se délecter devant les jambes d’Iris, Messagère des dieux.

Vidéo. 2'45 : Courbet-Rodin

Cet obscur objet de désirs, autour de L'Origine du monde, Musée courbet à Ornans, jusqu'au 1er septembre.

L’accident comme processus créatif

Les musées d’art et d’histoire de Genève s’intéressent à l’un des traits essentiels de Rodin, apparaissant dans le titre de l’exposition, Rodin : L’accident. L’aléatoire. Acceptant le fruit du hasard, l'artiste implémente dans son œuvre des éléments qui ne doivent rien à son initiative personnelle, où l’accident devient processus créatif.

Vidéo. 2'47 : Exposition "Rodin. L'accident. L'aléatoire"

Rodin : L'accident. L'aléatoire, Musées d'art et d'histoire de Genève, jusqu'au 28 septembre.

> Toutes les expositions Rodin "Hors les murs"

Le maître de Rodin

Au Palais impérial de Compiègne, une exposition se focalise sur l'homme surnommé le maître de Rodin : Albert-Ernest Carrier-Belleuse. L’artiste a employé de nombreux praticiens dans son atelier. Parmi eux, le jeune Auguste Rodin. Influencé par ce grand sculpteur du Second empire, Rodin héritera de la veine décorative de son maître, particulièrement présente dans ses œuvres de jeunesse, comme Jeune femme au chapeau fleuri. C’est dans son atelier que Rodin réalisera le Piédestal des Titans, conçue par son maître. Selon l’usage de l’époque, l’œuvre sera signée Carrier-Belleuse.

Carrier-Belleuse : le maître de Rodin, Palais impérial de Compiègne, jusqu'au 27 octobre.

Sept œuvres de Camille Claudel

Camille Claudel est aimée pour ne pas dire chérie du public. Outre les œuvres visibles au musée Rodin, le musée Sainte-Croix de Poitiers possède dans sa collection sept œuvres de la sculptrice comme la Niobide blessée ou Jeune femme aux yeux clos.

Carpeaux à Orsay

Certes, il ne s’agit pas d’une exposition en lien avec Rodin. Néanmoins, tout amateur de sculpture ne résistera pas à l’envie de voir la première rétrospective consacrée à Carpeaux depuis 1975, intitulée Carpeaux, un sculpteur pour l’empire au musée d’Orsay. Par ailleurs, le musée expose de nombreuses œuvres de Rodin.

Carpeaux, un sculpteur pour l'empire, Musée d'Orsay à Paris, jusqu'au 28 septembre.