Auguste Rodin (1840 -1917)

Pallas au Parthénon

1896

Marbre, Plâtre

H. 47 cm ; L. 38,7 cm ; P. 31 cm

S.1027

Rodin admirait la beauté classique de Mariana Russell, l’épouse italienne de son ami le peintre australien John Russell. C’est à la demande de ce dernier que le sculpteur fit le buste de la jeune femme en 1888, il prit ensuite l’initiative de l'utiliser comme point de départ pour d’autres œuvres. Dès 1889, Rodin en exposa le visage seul sous la forme d’un masque en argent, puis il transforma ce portrait en allégorie.

 

La régularité des traits de son modèle évoquait pour lui la perfection des chefs-d’œuvre antiques, si bien qu’il fit de Mrs. Russell une Pallas au casque, évocation d’Athéna, déesse grecque de la raison, du savoir et de l’art de la guerre. Poursuivant dans cette veine, il retravailla un portrait en marbre de la jeune femme en lui ajoutant un petit Parthénon en plâtre, référence au temple le plus célèbre de l’Antiquité, lieu de culte principal de la déesse dans sa ville d’Athènes. Rodin renouvelait ainsi le type de la déesse, personnification d’une ville coiffée de ses fortifications, tout en proclamant son amour de la Grèce antique, insurpassable modèle.

< Retour à la collection